Du prosélytisme religieux

vendredi 3 avril 2015
par  Gérard

12/13 : Journal national du 3 avril 2015

FR3 a encore brillé dans le non respect de la laïcité en relayant largement la protestation de l’Eglise catholique contre la RATP qui refuse l’affiche originelle annonçant un concert au profit des chrétiens d’Orient.

Félicitons la RATP dans son souci du respect de la loi sur la laïcité, qui devrait être la norme pour tous nos services publics, en déclarant :

"La RATP prohibe toute publicité présentant un caractère politique ou confessionnel, conformément à l’obligation de neutralité du service public"

N’en déplaise à Mgr Patrick Jacquin, qui s’offusque de cette décision et pose effrontément la question : "Pour qui se prend la RATP ?"

FR3 serait bien inspirée en respectant la loi et en nous épargnant ce genre de reportage.

La démarche de soutien d’une population victime de génocide est tout à fait légitime et que le président de la République accueille des réfugiés provenant d’Irak et de Syrie ne doit pas servir de prétexte à un prosélytisme religieux. Au contraire, on pourrait se réjouir que la France renoue avec les traditions d’accueil et de solidarité, mais s’agissait-il vraiment de cela ?

Déjà les références judéo-chrétiennes dans la plupart des jeux télévisés diffusés chaque soir à l’heure de grande écoute sont telles, qu’on se demande si les athées ne seraient pas en droit de demander le remboursement de la taxe audiovisuelle.

Quand on voit qu’un député PRG (Joël Giraud- député des Hautes Alpes) se permet d’écrire au Premier Ministre, au Ministre des Affaires Etrangères et du Développement International et à la Ministre de l’Ecologie, du développement Durable et de l’Energie, ministre de tutelle (transports) pour demander que la RATP revienne sur sa décision au prétexte qu’il s’agirait d’intégrisme laïc, on peut alors effectivement se poser la question : quelle laïcité pour demain ?

Et quand on lit enfin, dans un article courageusement anonyme, sur le site du journal l’Humanité http://www.humanite.fr/affiche-des-pretres-censuree-par-la-ratp-la-reaction-du-pcf-570368 que "le PCF proteste contre cette atteinte à la liberté d’expression", qu’il prétend encourager "les batailles pour la liberté de pensée et la liberté d’expression" tout en accusant les combats pour la laïcité de "conceptions faussées de la laïcité... visant à opposer les citoyens sur des lignes religieuses, à alimenter les comportements racistes, et à diviser le peuple pour le plus grand bénéfice du capitalisme" nul doute que le journal s’éloigne de plus en plus des idées de son fondateur, Jean Jaurès notamment sur la laïcité.


Commentaires

Logo de DE SCHRIJVER PIERRE
Du prosélytisme religieux
lundi 6 avril 2015 à 14h37 - par  DE SCHRIJVER PIERRE

Une fois de plus, nous devons constater que les idéologies sont défendues y compris par ceux qui prétendent les combattre. Les communistes et les catholiques deviennent des alliés alors qu’ils promeuvent ces dernières. Les communistes sont en effet les opposants de la laïcité qui implique le rejet de toutes les idéologies y compris le communisme qui s’oppose à la libre pensée !

Logo de PIERRE DE SCHRIJVER
mercredi 8 avril 2015 à 16h16 - par  PIERRE DE SCHRIJVER

Il me semble effectivement que le principe constitutionnel de la laïcité en France ( loi de 1905) est dépassé par les réalités idéologiques qui sont nées et qui se sont déployées ultérieurement en Europe occidentale : le communisme, le nazisme, l’islam.

Il est à mon sens temps de revoir cette loi. En fait le législateur a pris beaucoup de retard par rapport aux réalités.

Vouloir assurer le maintient de la démocratie et tolérer l’intolérance dans l’espace public ne me parait pas défendable. Si nous maintenons néanmoins cette position, nous vivrons encore de nombreux événements violents.

Logo de PIERRE DE SCHRIJVER
mardi 7 avril 2015 à 13h08 - par  Le Président

PIERRE développe un raisonnement sur les « idéologies » qui demande une rectification vis-à-vis des buts de notre association, notamment dans le principe constitutionnel de la laïcité en France.

Ce principe consiste, faut-il le rappeler, à maintenir l’espace public commun à tous sans distinction d’options spirituelles ou autres, de toute ingérence particulière venant soit d’une idéologie, soit d’une religion.

Par contre critiquer et dénoncer, tel ou tel parti, mouvement associatif ou autre, dans une tentative de dénaturer la loi, comme cela se voit régulièrement, relève de nos devoirs de citoyens ; il suffit de naviguer sur notre site pour s’en apercevoir.

C’est pourquoi, par exemple aujourd’hui, l’implication pour la laïcisation du Panthéon, qui devrait rassembler tous les républicains de ce pays, par nature laïques, ne nous semble pas revêtir la mobilisation qu’elle devrait avoir parmi les organisations les plus concernées.

Brèves

4 mars 2014 - Football et laïcité en France

Communiqué de la FFF en date du 01/03/2014
La Fédération Française de Football, Association membre (...)

10 avril 2011 - ENCORE UNE ÉGLISE QUI DISPARAÎT

(AFP du 8. 4. 2011)
À l’avenir à Vandoeuvre-lès-Nancy, en Meurthe-et-Moselle, ceux qui (...)

6 avril 2011 - UN GESTE DE MAUVAIS GOÛT

(AFP du 6 avril 2011)
Le chef de l’Église catholique belge, l’archevêque André-Joseph Léonard, a (...)