VIDEO. "Envoyé spécial" : Vierge Marie, la statue de la discorde

jeudi 21 mai 2015
par  Gérard

Depuis 1905 et la loi de séparation de l’Église et de l’État, l’implantation de tout symbole religieux sur l’espace public est interdit. Et depuis les attentats de janvier à Paris, la défense de la laïcité semble devenir un sujet de crispation. "Envoyé spécial" s’est rendu à Publier, en Haute-Savoie, où une statue de la Vierge Marie érigée par le maire sème la discorde. Extrait.


http://www.francetvinfo.fr/france/v...

Commentaires

Logo de Olivia
VIDEO. "Envoyé spécial" : Vierge Marie, la statue de la discorde
mardi 26 mai 2015 à 20h23 - par  Olivia

Le Tribunal administratif de Grenoble a fait son devoir. Au maire d’obéir en respectant la loi ou en démissionnant de sa fonction qu’il a déshonorée.

Que cherchait-il exactement en troublant à ce point l’ordre public, alors que, en tant que représentant de l’État dans sa commune, il est justement de son devoir de le faire respecter ?

« Je voulais, dit-il, garder ce repère dans un pays d’éducation judéo-chrétienne… »

Étrange façon de s’exprimer pour un édile de la République qui utilise à mauvais escient le mot « éducation » en l’accolant au judéo-christianisme ; l’éducation c’est la recherche, l’interrogation permanente dans tous les domaines, l’acquisition des connaissances et leur remise en question, le développement de l’esprit critique, le débat des savoirs, la confrontation des idées, et cela s’apprend surtout à l’école laïque de la République et non à l’Église ou à la synagogue.

Que veut-il ? Créer la discorde dans la population pour rallumer les guerres de religions et les bûchers et l’Inquisition…STOP ! Tout comme le maire de Béziers qui cajole ces judéo-chrétiens ; il devrait aussi penser à commémorer le massacre des Cathares réfugiés avec d’autres dans cette ville en juillet 1209 par l’armée des Croisés ; et comme il n’était pas possible de distinguer les hérétiques des bons chrétiens, le légat du Pape ordonna aux croisés : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! » Et vive la sainte Église catholique, apostolique et romaine !

Mais au-delà du fait de cette statue de la sainte Vierge placée par un maire sur la petite place publique d’un petit village, c’est un vrai drame national qui se joue depuis quelque temps contre la laïcité, car il a exactement le même sens que celui qu’a adopté le président Hollande en laissant la croix chrétienne sur le dôme d’un grand monument national, le Panthéon de Paris, capitale de la France.

Il faut dénoncer ces violations trop systématiques de la loi à tous les niveaux, au nom de ceci ou de cela, qui rallument la discorde entre les citoyens ; et rappeler haut et fort que SEULE la loi de 1905 dans son principe peut garantir la coexistence entre les différentes options spirituelles ou religieuses par leur strict maintien dans la vie privée de chacun, ce dans l’intérêt de l’ordre public prévu par la loi. Il ne s’agit pas d’aiguiser les différences mais de les permettre dans une entente acceptée et pratiquée dans le respect des uns vis-à-vis des autres, car « la liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la loi. » Déclaration des droits de l’homme et du Citoyen du 26 août 1789.

Olivia DUNE

Logo de Gérard
VIDEO. "Envoyé spécial" : Vierge Marie, la statue de la discorde
jeudi 21 mai 2015 à 23h03 - par  Gérard

un reportage intéressant qui pose clairement la question du respect de la loi de 1905 qui précise notamment que l’état ne peux ni subventionner ni financer aucun culte.

Curieusement, dans la municipalité citée dans le reportage le Maire considère la loi de 1905 comme obsolète....
Le reportage fait état d’une décision de justice exigeant le déplacement du monument mais curieusement le reportage n’évoque à aucun moment le coût dudit monument qui montrerait comment est utilisé l’argent public.
A entendre les arguments du Maire la "Vierge" ferait partie du patrimoine culturel français.

Pas étonnant dans ce contexte que certains Maires considèrent la crèche de Noël comme une animation folklorique.

P.S. en conclusion du reportage de ce jour il est précisé que malgré une décision de justice, la statue n’a toujours pas été retirée.

Brèves

4 mars 2014 - Football et laïcité en France

Communiqué de la FFF en date du 01/03/2014
La Fédération Française de Football, Association membre (...)

10 avril 2011 - ENCORE UNE ÉGLISE QUI DISPARAÎT

(AFP du 8. 4. 2011)
À l’avenir à Vandoeuvre-lès-Nancy, en Meurthe-et-Moselle, ceux qui (...)

6 avril 2011 - UN GESTE DE MAUVAIS GOÛT

(AFP du 6 avril 2011)
Le chef de l’Église catholique belge, l’archevêque André-Joseph Léonard, a (...)