1905 – 2015 LES 110 ANS DE LA LOI SUR LA LAÏCITE

jeudi 25 juin 2015
par  Atheïsme International

Oui, nous sommes au mitan de l’année ; mal commencée, on le sait.
Par conséquent il sera important, vital, pour la République de la bien finir ; par exemple en s’arrêtant à ce 9 décembre 2015 pour s’enorgueillir de la loi de Séparation des Églises et de l’État comme il se doit. Loi unique, mais dont les principes universalistes peuvent être entendus par toutes les nations.

La loi de 1905

Pour cela, il faut, face à l’intolérance, en rappeler le sens réel afin qu’elle soit comprise, appliquée et respectée par tous les citoyens croyants ou non-croyants quelles que soient leurs fonctions.

Pour cela, faire en sorte de rejeter définitivement toutes les épithètes qui, depuis plus de dix ans ont été accolées au nom laïcité par des responsables tant politiques que religieux : le dernier étant qu’il y aurait « une laïcité déformée » qui serait dirigée contre les musulmans !
Faire en en sorte que cessent toutes ces interprétations qui en sont données, par intérêt ou par ignorance. La loi de 1905 n’est dirigée contre personne, ni contre aucune organisation.

ELLE EST LA LOI DE LA COEXISTENCE PACIFIQUE

Faire en sorte qu’on cesse de vouloir la remanier en réunissant des aréopages de « personnalités représentatives » de ceci et de cela, lors de commissions, séminaires, etc., mais en oubliant soigneusement d’y associer des athées ( 34% de la population ), pour pondre des rapports totalement irrecevables, car trop à l’écoute des cultes.

Faire en sorte que chacun apprenne, et ce dès l’école, que l’appartenance, les rites, les manifestations vestimentaires ou autres d’une religion sont et demeurent du strict domaine de la vie privée, de l’intime conviction ; et donc ne peuvent apparaître dans les espaces publics quels qu’ils soient, sans risquer d’en troubler l’ordre par leur caractère plus prosélyte et provocateur, que celui de l’expression d’une foi profonde.

CE N’EST PAS A LA REPUBLIQUE A S’ADAPTER AUX RELIGIONS

C’EST AUX RELIGIONS A S’ADAPTER A LA REPUBLIQUE

Faire en sorte aussi de veiller à ce que certains, dans la méconnaissance de la loi et de la Constitution, ne se lancent dans la création de partis politiques confessionnels, et leur rappeler la voie de la raison républicaine.

Faire en sorte et dans l’urgence, que soient mises à l’ordre du jour les modalités d’abrogation de la loi Debré du 31 décembre 1959, accordant des fonds publics aux écoles privées et confessionnelles.

Enfin, puisque la « République ne reconnaît aucun culte », faire en sorte que la France se dote maintenant d’un véritable calendrier républicain – car nous sommes tous des républicains – en le laïcisant, c’est-à-dire en supprimant les jours qui rappellent des faits religieux, pour ne garder que des fêtes civiles et en le complétant, comme l’avait demandé notamment Sophia Aram en 2013 ( voir ici : La bonne idée ), par la Fête de la Laïcité fixée naturellement le 9 décembre.

L’ ESPACE REPUBLICAIN LAIQUE FRANCAIS N’EST PAS PLURICONFESSIONNEL

L’ESPACE REPUBLICAIN LAIQUE FRANCAIS EST NON CONFESSIONNEL

Aussi lançons-nous un Appel à toutes les associations laïques et les partis politiques qui se rangent du côté de la laïcité, afin d’agir dans ce sens dès à présent, et de se retrouver le 9 décembre pour dire haut et fort qu’il soit mis fin à l’état des choses actuel vis-à-vis des cultes, et que la loi seule, soit appliquée avec la rigueur qu’elle exige.


Commentaires