Roger Bordier nous a quittés

dimanche 28 juin 2015
par  Le Président

Roger Bordier notre ami, notre camarade de lutte pour une autre civilisation, pour une laïcité non rectifiable et j’insiste disait-il, nous a quittés, définitivement à 92 ans.

Écrivain, il fut lauréat du Prix Renaudot en 1961 dès son troisième ouvrage Les Blés et eut un parcours important chez de nombreux éditeurs comme Albin Michel pour La Belle de Mai en 1987, où l’humain, le féminin, et le social formaient l’ossature de ses romans ; poète, essayiste, critique d’art et professeur à l’École nationale des arts décoratifs, il fut en même temps artiste et révolutionnaire, comme le furent les Paul-Vaillant Couturier, Aragon ou Barbusse, en redonnant vie avec quelques autres écrivains, poètes, peintres, et les Amis des éditions du Temps des Cerises, à l’AEAR ( Association des écrivains et artistes révolutionnaires ) et à sa revue Commune.

INSISTE
ce mot du
Dialogue surnaturel
ce mot
lui
garde et gardera sa
vigueur
toute sa vigueur
L’homme
lui
Roger
l’a perdue
d’un coup
d’un coup des ans
de ces ans et de leurs
sales coups bas continuels
Tout comme le rouge
le rouge vif de la colère
le rouge de ces coquelicots
a péri d’un coup
d’un seul
d’un seul coup
de ce sale vent du nord.
 
Le président

https://fr.wikipedia.org/wiki/Roger...

JPEG - 161.6 ko
J’étais enfant en 1936
JPEG - 113.9 ko
Les Blés
JPEG - 177.4 ko
Les Blés.

Commentaires

Brèves

20 février 2013 - La bonne idée

Émergeant a contrario du flot de banalités déversées par les medias en ce début d’année, nous avons (...)

1er décembre 2011 - Bessières

Le pianiste, accordéoniste et compositeur Louis BESSIÈRES vient de décéder à l’âge 98 ans. Si (...)