L’OPIUM DU PEUPLE : Réactions de presse (1)

samedi 14 juin 2008

Cette anthologie « pour une lecture matérialiste du fait religieux » réalisée par l’association Athéisme International, parcourt l’histoire de la philosophie, tout en faisant place à des textes plus littéraires, poétiques (Rimbaud, Prévert, Heine...), ou encore juridiques, avec la loi de 1905 sur la laïcité. L’ouvrage commence avec les philosophes grecs, Epicure montrant que « l’äme est un corps ». Il s’achève par un texte du poète Saint-John Perse, représentatif de sa quête d’un « universel humanisme ».

L’un des intérêts de cette somme est d’ailleurs de stimuler le débat sur l’humanisme, la religion pouvant être définie comme relation de l’homme à son essence « comme un autre être » (Feuerbach). Un ouvrage utile dans le combat contre les communautarismes religieux, si l’on veut bien comprendre, avec Marx, que la religion est aussi, et peut-être d’abord, « soupir de la créature opprimée »
L.E.

Article intitulé Propos sur la religion paru le 14 juin 2008 dans le journal l’Humanité


Commentaires

Brèves

7 avril 2015 - Rencontre avec Yvon Quiniou

Rencontre avec Yvon Quiniou
En partenariat avec Espaces Marx
Jeudi 9 Avril 2015
à 20H30 (...)